psychologie positive Aix en Provence

La Psychologie Positive, c’est quoi ?

Nous vivons dans un monde où l’image a pris une importance prépondérante, à côté de tout le reste. Il est d’usage aujourd’hui de se référer à l’image que l’on renvoie, et de la soigner encore plus que ce que l’on possède, et ce que l’on est à l’intérieur.

Pour valoriser son image, il est essentiel et primordial avant tout, d’apprendre ou de réapprendre à s’aimer soi et à découvrir ou redécouvrir le bonheur.

Si vous vous reconnaissez dans cette analyse, mon programme vous permettra d’avoir une meilleure image de vous-même en commençant d’abord par une étude en Psychologie Positive.

La Psychologie Positive, c’est quoi ?

Tout d’abord, il faut préciser et insister sur le fait que cette discipline est une science. Elle se base sur des faits réels, sur des résultats observés à tra­vers différentes études réalisées au cours des 20 dernières années. Comme toute science, cette démarche requiert de tester des théories pour en tirer des évidences et des con­clusions scientifiques.

Cette discipline s’intéresse à tous les moyens d’être plus heureux. Son objectif premier est de rendre la vie quotidienne la plus satisfaisante et la plus utile, et donc à améliorer le bien-être.

Elle s’articule autour de 5 piliers :

  1. Les émotions positives
  2. L’engagement
  3. Les relations humaines
  4. Le sens et le but de la vie
  5. Les accomplissements

Peut-on dire que la PP, c’est l’apprentissage du bonheur ?

Exactement.

Répondons tout d’abord à ces questionnements :

  • Qu’est-ce que le bonheur ?
  • Comment peut-on l’atteindre, le dynamiser ?
  • Quels sont les éléments qui y contribuent réellement ?

La PP répond à ces interrogations et propose des stratégies du bonheur.

OK, mais le rôle du bonheur, c’est quoi justement ?

Ce n’est pas de nous éviter l’adversité, même si nous en rêverions ; il est de nous aider à la supporter de façon la plus positive qu’il soit.

La PP, serait donc une nouvelle méthode Coué ?

Pas du tout !

La méthode Coué est une méthode fondée sur l’autosuggestion et l’autohypnose ; alors que la PP, c’est autre chose.

Si elle encourage une pensée optimiste, cela ne signifie pas que la PP vise à repousser le négatif pour attirer le positif, selon une pensée magique et superstitieuse. Au contraire, cette discipline suggère d’affronter les difficultés de manière constructive, ce qui implique au préalable, de les reconnaître.

Mais attention, la PP ne doit pas être perçue comme une sorte de discipline naïve, aveugle, consistant à dire qu’il faut toujours positiver, que la vie est toujours belle … ce n’est pas comme ça que cela se passe !

En conclusion ?

Voici la question clé de la PP que vous devez vous poser :

Qu’est ce qui va bien chez vous ?

En fait, la PP nous permet et nous aide à prendre conscience de tout ce qui est bien chez nous. Son objectif est de renforcer les émotions positives, celles qui nous permettent de devenir de meilleurs êtres humains, tout en éprouvant une plus grande joie de vivre.

La psychologie positive permet de vivre le plus heureux, le plus épanoui possible et en phase avec soi-même. Elle demande un réel travail sur soi. Mais les progrès se constatent jour après jour, et vous prendrez plaisir à les observer s’installer dans votre quotidien

Mylène Bismuth, CONSEILLERE EN IMAGE

Diplôme de "Conseillère en Image et Communication" enregistré au RNCP
(Répertoire national des certifications professionnelles)

Certificat conseillère en image personnelle et communication

Le Conseil en image, c’est l’accompagnement en image de soi.

Retour haut de page